Mai subversif 2019 – Contre toutes les prisons, avec ou sans murs

Solidarité internationale et complicité avec les anarchistes accusés et emprisonnés

On prolonge ici la proposition d’un 1er mai 2019 anarchiste à Berlin à un mois entier de solidarité. Que ce soit des événements d’information, des discussions ou des attaques directes, selon la tension et la conflictualité de chaque individu et de ses relations.

Les histoires de la misère quotidienne ont de nombreux visages : de ceux qui sont chassés de chez eux parce qu‘ils vivent dans une société capitaliste, l‘habitation est une marchandise ; de ceux qui deviennent « illégaux » parce que certains papiers de merde sont invalides; de ceux qui s’ennuient à regarder leurs smartphones dans le métro sur le chemin du travail, à moitié morts en vivotant comme des précaires; ou de ceux qui sont derrière les murs des prisons car ils ne respectent aucune règle du jeu du capital ou de l‘État. Continue reading Mai subversif 2019 – Contre toutes les prisons, avec ou sans murs

Un mois de mai anarchiste

Certains pensent que le premier mai est une fête réformiste. En effet, cette date a été récupérée par la gauche et même par de nombreux États. Le 1er mai est officiellement aujourd’hui la fête du Travail, et à ce titre un jour férié dans de nombreux pays, durant lequel on célèbre le dur labeur, et les organisations syndicales (quelles soient anarchistes ou pas) en ont fait leur date principale de l’année, où chacun sort avec son drapeau et sa banderole pour parader dans les rues, en mode carnaval de la gauche.

C’est en fait plutôt drôle que des réformistes célèbrent une date pareille, car le premier mai pour les anarchistes ce n’est pas la fête du travail, mais la commémoration de ce qui s’est passé en mai 1886 à Chicago (États-Unis), lorsque des travailleurs, anarchistes, souvent migrants (allemands, irlandais, italiens, etc.), ont lancé une grève massive pour travailler moins d’heures (les fameuses grèves pour obtenir la journée de travail de huit heures). Continue reading Un mois de mai anarchiste

procès contre des anarchistes en Belgique

De 2008 à 2014, l’État belge a mené une vaste enquête visant les luttes multi-formes – mais toujours sans concessions – qui s’attaquaient aux centres fermés, aux frontières, aux prisons et ce monde basé sur l’autorité et l’exploitation. Dans son collimateur : la bibliothèque anarchiste Acrata, des publications anarchistes et anti-autoritaires (Hors Service, La Cavale et Tout doit partir), des dizaines de tracts et affiches, une bonne centaine d’actions, d’attaques et de sabotages… bref, la lutte contre le pouvoir sous ses différentes expressions.

Continue reading procès contre des anarchistes en Belgique

Bruxelles, Belgique : Activités à la bibliothèque Acrata en solidarité avec les compagnons poursuivis par l’Etat belge – Du 24 mars au 8 avril 2019

PROCÈS CONTRE DES ANARCHISTES EN BELGIQUE ?

De 2008 à 2014, l’État belge a mené une vaste enquête visant les luttes multi-formes – mais toujours sans concessions – qui s’attaquaient aux centres fermés, aux frontières, aux prisons et à ce monde basé sur l’autorité et l’exploitation. Dans son collimateur : la bibliothèque anarchiste Acrata, des publications anarchistes et anti-autoritaires (Hors Service, La Cavale et Tout doit partir), des dizaines de tracts et affiches, une bonne centaine d’actions, d’attaques et de sabotages… bref, la lutte contre le pouvoir sous ses différentes expressions. Continue reading Bruxelles, Belgique : Activités à la bibliothèque Acrata en solidarité avec les compagnons poursuivis par l’Etat belge – Du 24 mars au 8 avril 2019

Attaque !

Chaque matin, la sonnerie du réveil m’arrache de mon sommeil. Premier acte : j’allume mon téléphone portable.

Avec les satellites, les nœuds de communication, les antennes etc, mon portable se synchronise avec ceux de tous les autres. Nous vivons la même vie en même temps. Connecté à internet, quelque chose d’invisible me transperce, mon téléphone envoie et reçoit en permanence. Une fois que le rythme de la nuit est tué par la sonnerie et que je me synchronise avec le monde connecté, un autre temps domine. Continue reading Attaque !

Hambourg, Allemagne : Une antenne de téléphonie mobile transformée en torche – 20 mars 2019

Dans la nuit de mercredi 20 mars 2019, une antenne de téléphone a été transformée en torche: les câbles de l’antenne de téléphonie mobile utilisée par l’entreprise Vodafone ont brûlé dans le quartier de Barmbeck, à Hambourg. Les flammes ont atteint jusqu’à 15 mètres de hauteur. 

Continue reading Hambourg, Allemagne : Une antenne de téléphonie mobile transformée en torche – 20 mars 2019

lettres du compagnon anarchiste incarcéré en suisse

Chers compagnons, chers amis

Un mois s’est écoulé depuis que, le 29 janvier, j’étais en route en vélo pour le boulot et je venais de tourner de la Langstrasse dans la Josefstrasse, lorsqu’une voiture en civil m’a contraint à m’arrêter et que deux autres flics en civil en vélo me sont tombés dessus par derrière. Il y avait parmi eux une femme dont je me souviens qu’elle m’avait suivi jusqu’à chez moi il y a peu. Ensuite nous sommes partis, en compagnie d’environ 15 autres hôtes non invités, pour une dernière visite dans mon appartement, ma voiture et la bibliothèque anarchiste, où ont entre autres été saisis des supports de données électroniques et des documents. Continue reading lettres du compagnon anarchiste incarcéré en suisse

Contribution non tenue à l’occasion de l’événement « Que veulent les anarchistes » le 09.02.2019

du compagnon anarchiste incarcéré en suisse

Chers compagnons

A l’occasion de la discussion autour de la question  » Que veulent les anarchistes ? », j’ai aussi envie de m’asseoir et de mettre sur papier quelques réflexions qui vous parviendront certainement avec un peu de retard, puisqu’ici tout doit passer par la censure.

Ne pas être en prison. C’est en quelque sorte la première chose qui me vient à l’esprit. Mais cela montre aussi clairement, tout comme les portes blindées devant moi, qu’il ne suffit pas de vouloir quelque chose. Continue reading Contribution non tenue à l’occasion de l’événement « Que veulent les anarchistes » le 09.02.2019

Subversif mai 2019: En solidarité avec les compagnons capturés* en Italie!

Contre toute autorité et répression !

Turin et à Trente, 14 personnes sont accusées d’association subversive, d’incitation au crime, de possession, de fabrication et de transport d’explosifs vers un lieu public. Par ailleurs, l’opération « Scripta Manent », où le ministère public exige 204 ans de prison pour les attaques de la Fédération anarchiste informelle et l’opération « Panico », où 3 compagnons sont accusés d’avoir attaqué une bibliothèque fasciste avec un engin explosif, sont toujours en cours.

Ceux qui ont décidé de s’opposer à toute domination dans le conflit social doivent vivre dans l’incertitude constante d’être tôt ou tard tenus responsables de leurs propres actes par les opposants à la liberté et à l’autodétermination. Continue reading Subversif mai 2019: En solidarité avec les compagnons capturés* en Italie!